Chimie et Alexandrie dans l’Antiquité - les inscriptions sont ouvertes !


CHIMIE ET ALEXANDRIE DANS L’ANTIQUITE
MERCREDI 13 FEVRIER 2019

À l’époque de l’apogée de la civilisation hellénistique, Alexandrie fut le plus grand foyer culturel de la Méditerranée, la plus grande ville du monde grec et un pôle commercial majeur.
 Depuis sa création en 1990, le Centre d’Études Alexandrines, sous les directions successives de Jean-Yves Empereur et Marie-Dominique Nenna, se consacre à l’étude du patrimoine archéologique et historique de la ville d’Alexandrie et ce, sous toutes ses formes, tant terrestres que sous-marines. Les fouilles terrestres concernent les contextes domestiques, utilitaires, religieux et funéraires. Les fouilles sous-marines portent principalement sur le site du phare d’Alexandrie et sur les épaves un peu plus au large.

Ces fouilles donnent accès à l’histoire de la ville d’Alexandrie depuis sa fondation en 331 avant J.-C. jusqu’à nos jours. Les objets tant du monde gréco-romain que du monde arabo-musulman montrent un monde où les réseaux eurasiens d’échanges se sont rencontrés pour partie à Alexandrie dans un processus accéléré de globalisation.
L’ensemble des recherches menées par le Centre d’Études Alexandrines permet de connaître et de comprendre le rôle d’Alexandrie dans les échanges en Méditerranée et au-delà avec la production et le commerce, notamment de céramiques, d’amphores, d’objets en verre, de la pierre architecturale comme des pierres semi précieuses. La chimie a joué un rôle important dans le monde alexandrin antique et elle joue aussi un rôle important dans l’étude archéologique et dans la conservation de ces témoignages.
L’archéologie moderne utilise en effet largement les méthodes de la chimie, non seulement pour la caractérisation, mais aussi pour la conservation et la restauration des objets. Elle permet aussi de redécouvrir la chimie utilisée dans des technologies de fabrication des objets du monde antique et médiéval, celle des matériaux utilisés, mais aussi de comprendre la chimie du vieillissement des objets des fouilles sous-marines.
Des experts de ces différents domaines illustreront ces points à partir de nombreux exemples issus du patrimoine alexandrin et montreront l’extraordinaire évolution récente de la recherche archéologique qui permet d’avoir accès à une compréhension renouvelée du patrimoine de l’humanité et de le rendre accessible au plus grand nombre.

Bernard Bigot Président de la Fondation de la Maison de la Chimie

- PROGRAMME -
08h30 : Accueil
09h00 : Introduction de Bernard BIGOT Président de la Fondation internationale de la Maison de la Chimie

Session du matin
09h15 : Session Plénière d’ouverture

- Alexandrie, pourquoi ?
Marie-Dominique NENNA - Directeur de recherche au CNRS et Directrice du Centre d’Etudes Alexandrines

- Art du verre, alchimie et philosophie de la matière dans le monde antique
Marco BERETTA - Professeur d’Histoire des Sciences, Université de Bologne

10h45 : Table ronde : de la découverte à la restauration : les enjeux
Débats animés par Armand LATTES - Université Paul Sabatier de Toulouse

- De l’archéologue au restaurateur : "les cinq vies" d’un objet archéologique
Roland MAY - Directeur du Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CICRP)

- Les enjeux d’un laboratoire de caractérisation des matériaux à Alexandrie
Jean-Yves EMPEREUR - Archéologue et Membre de l’Institut

- La conservation de la pierre en milieu salin
Philippe BROMBLET - Scientifique du patrimoine spécialisé dans la conservation de la pierre et du bâti ancien, géologue, ingénieur de recherche au Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CICRP)

- Chimie et conservation de vestiges composites en bois et métal datant de plus de 2000 ans... Exemple du chaland d’Arles-Rhône 3
Karine FROMENT - Directrice de l’Atelier de Recherche et de Conservation-Nucléart, CEA Grenoble

12h15 - Remise du GRAND PRIX DE LA FONDATION 2018 aux Professeurs Thomas EBBESEN et Susumu KITAGAWA

13h30 - Déjeuner offert par la Fondation internationale de la Maison de la Chimie

Sessions parallèles
Session 1
Technologies de fabrication
Animateur : Philippe WALTER - CNRS, Sorbonne Université

14h45 : Matières colorantes de l’Alexandrie hellénistique : de la fouille au laboratoire
Valérie PICHOT - Archéologue et Responsable du laboratoire de caractérisation des matériaux, Centre d’Etudes Alexandrines
Jean-Marc VALLET - Scientifique du patrimoine spécialisé dans la conservation des peintures murales et des polychromies et ingénieur de recherche au Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CICRP)

15h30 : Encres et pigments des papyrus de l’Antiquité : analyses physico-chimiques récentes
Pauline MARTINETTO - Enseignante-chercheuse, Institut Néel, CNRS, Université Grenoble Alpes

16h15 : Les verres mosaïqués : la palette de couleurs du verrier égyptien
Bernard GRATUZE - Directeur de recherche au CNRS, Institut de Recherche sur les Archéomatériaux/Centre Ernest-Babelon (IRAMAT-CEB), UMR 5060 CNRS/Université d’Orléans

Session 2
Circulation, échanges
Animateur : Marie-Dominique NENNA - CNRS, Centre d’Etudes Alexandrines

14h45 : Archéométrie et Archéologie, Chimie et Céramique. Nouvelles approches pour l’histoire des échange à longue distance dans la Méditerranée antique
Jean-Yves EMPEREUR - Archéologue et Membre de l’Institut

15h30 : La chimie de la pièce : fabrication, composition et provenance des monnaies d’Alexandrie
Thomas FAUCHER - Institut de Recherche sur les Archéomatériaux/ Centre Ernest-Babelon (IRAMAT-CEB), UMR 5060 CNRS/Université d’Orléans

16h15 : Un atelier de taille de pierres semi-précieuses à Alexandrie
Thomas CALLIGARO - Ingénieur de recherche, Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF), Ministère de la Culture, UMR8247, Institut de Recherche Chimie Paris, PSL
Patricia RIFA-ABOU EL NIL- Archéologue, Centre d’Etudes Alexandrines

Session de clôture
Animateur : Paul RIGNY - Fondation internationale de la Maison de la Chimie

17h15 : Des matériaux, patrimoines de l’humanité ? Préserver et transmettre une part de l’histoire de la chimie
Philippe WALTER - Directeur du Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale (LAMS UMR 8220), co-Directeur de l’Observatoire des Patrimoines de Sorbonne Université (OPUS), Sorbonne Université/CNRS

18h00 : Débats et conclusion de Bernard BIGOT

inscription : https://inscriptions.maisondelachimie.com/evenements/colloque-chimie-et-alexandrie-dans-lantiquite/


Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois