Sociologie des réseaux et humanités numériques


Entretien avec Antonio Casilli dans le cadre du MOOC Digital Media.Paris
Sociologie des réseaux et humanités numériques

Antonio Casilli commence par définir brièvement et simplement les Humanités numériques comme une « manière d’appliquer les outils numériques aux Sciences Humaines et Sociales ». Il reprend ensuite le concept « Big Other » du philosophe Slavoj Žižek pour évoquer le passage d’un contrôle sur la société « centralisé » à une forme de surveillance participative dans laquelle chacun serait d’une certaine façon le gardien de l’autre. Cette approche s’inscrit bien évidemment dans le contexte des rapports établis entres sociétés privées estampillées par le chercheur sous l’acronyme AFAMA (Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, Alphabet) et les différents États en matière de gestion des données collectées par ces mêmes sociétés.

http://eduscol.education.fr/numerique/tout-le-numerique/veille-education-numerique/mai-2017/sociologie-des-reseaux-et-humanites-numeriques