Exposition : Les Années Vogue, de Robert Doisneau


La Direction des Affaires Culturelles de la ville de Versailles vous invite à visiter l’exposition Les Années Vogue de Robert Doisneau.

Celle-ci se tient du mercredi 8 Mars au dimanche 28 Mai 2017 à l’Espace Richaud, 78 boulevard de la Reine à Versailles.

Les visites scolaires non commentées sont les lundis, les mardis et les jeudis matin de 9h30 à 10h30.

Les réservations sont à établir une semaine à l’avance au 01 30 97 28 62

Exposition conçue et produite par la Ville de Versailles avec l’Atelier Robert Doisneau, présentée dans le cadre du Mois de la Photo du Grand Paris.

Du 8 mars au 28 mai 2017, à l’Espace Richaud, à Versailles,
l’exposition Robert Doisneau, les années Vogue présente
un aspect méconnu du travail de « reporter mondain » effectué
par Doisneau pour le magazine Vogue, de 1949 aux années 60.
En 1949, Michel de Brunhoff, qui dirige le magazine Vogue, passe un
contrat d’exclusivité avec Robert Doisneau pour une durée de 3 ans.
Le photographe aux 450 000 négatifs couvrira l’actualité mondaine, fera
quelques photos de mode et réalisera des reportages pour raconter
la vie en France, accompagné d’Edmonde Charles-Roux, devenue sa
rédactrice attitrée. Leur complicité est grande mais la vie de
« photographe mondain » ne convient pas à Robert Doisneau qui reprend
sa liberté à l’échéance du contrat.
Edmonde Charles-Roux devenue rédactrice en chef du titre, Robert
Doisneau continuera pourtant à réaliser jusque dans les années 60 des
prises de vues pour Vogue.
Cette importante collection, jamais présentée dans son intégralité, a été
revisitée pour composer l’exposition, qui s’accompagne d’un important
ouvrage publié aux Éditions Flammarion.
La somptuosité des bals mondains de l’après-guerre, les prises de
vues où Brigitte Bardot fait ses débuts de jeune mannequin, Picasso
retouchant les photos de mode, les répétitions dans la Rotonde de
l’opéra de Paris permettent de découvrir une partie peu connue de
l’oeuvre du photographe.
À Doisneau qui écrivait « Pendant deux ans j’étais comme le fils du
jardinier invité à partager les jeux des enfants du château à condition
d’apporter sur le beau monde un regard neuf et une vivacité de dénicheur. »,
Edmonde Charles-Roux répondait qu’elle l’avait souvent vu comme un
enfant devant une vitrine de Noël.
En regardant ses images on découvrira qu’ils n’avaient tort ni l’un, ni
l’autre …
L’exposition Robert Doisneau, les années Vogue est accompagnée d’un important dispositif de médiation, comprenant notamment la diffusion du documentaire Robert Doisneau, le révolté du merveilleux, écrit et réalisé par Clémentine Deroudille, petite-fille de Robert Doisneau, et la présentation de l’ouvrage Robert Doisneau, les années Vogue (parution le 8 mars 2017, aux Éditions Flammarion).


Documents joints

PDF - 671.9 ko